ATTENTION SPOILER THE UNITED STATES OF LELAND

by overyourmind

En effet, se retrouver plongé dans la filmographie de Ryan Gosling peut sembler fanatique. Mais elle permet surtout de dénicher des œuvres filmographiques exceptionnelles, de découvrir des talents de réalisateurs différents et une réelle personnalité de l’acteur avant l’apogée de sa célébrité avec le film Drive ou encore The Place Beyond the Pines.

TUSOL

The United States Of Leland présente l’histoire d’un jeune adolescent ayant poignardé un enfant attardé de 20 coups de couteau. Lors de son incarcération en maison d’arrêt, un professeur et écrivain amateur s’intéresse à son histoire afin de trouver l’inspiration pour un futur Best-seller. Jour après jour, au fil de leurs rencontres, le garçon se livre à demi mots au travers de sa vision de la vie, jusqu’à délivrer la réponse que toute personne attend : pourquoi a-t-il commis cet acte.

Le film tourne autour de la raison, facteur motivant d’un acte inexpliqué, et des différentes manières d’appréhender les choses. Ce film doit être vu comme une véritable leçon de vie : on accorde souvent bien trop d’importance à certaines choses qui semblent essentielles, en oubliant le principal. Evoquer cette histoire n’est en point pour commenter ou faire part d’une émotion particulière qui peut nous traverser, mais plutôt pour mettre en parallèle deux œuvres dans lesquels Ryan Gosling a été un des personnages principaux. Etrangement, ces œuvres se complètent : elles s’articulent autour de l’amour, des relations humaines, des faiblesses, des causalités et conséquences de certains actes. Loin d’être un sexe symbole qui fait saliver les femmes en quête de piment dans leur imaginaire, l’acteur se démarque à chacune de ses prestations, intervenant à nouveau auprès de Michelle Williams, celle-ci se révèle un réel bourreau des cœurs dans chacun de ses différents personnages. On peut souligner ici l’argumentaire d’un commentaire concernant une carrière : la période d’avant Drive se révèle plus enrichissante pour le spectateur. S’il m’est impossible à ce jour de me remémorer précisément, de manière instantanée, l’histoire de The Place Beyond The Pines, je sais que je resterai marquée par Blue Valentine, et que je ne manquerai pas de conseiller et visionner de nouveau The United States of Leland…

Si cette histoire fait tant échos à mon esprit, c’est qu’elle aborde différentes thématiques au travers de différents points de vue. L’écriture, l’amour, le crime, l’affect, la famille, le couple, le mal être, la drogue, le handicap, la prison, en bref, en un mot : l’humanité.

Advertisements